05 53 09 77 43
Tel : 05 53 09 77 43
Espace Client
Vente ou location ?
Demandez votre devis gratuit

La RT2012 - L'étanchéité à l'air

Depuis l’entrée en vigueur de la RT2012, cette nouvelle étape est obligatoire afin de contrôler la mise en oeuvre d’un projet.

Objectif et avantages

L’objectif étant d’avoir une enveloppe la plus performante possible, le test d’étanchéité permet de mettre en évidence des fuites d’air parasites. Ces fuites peuvent entraîner une surconsommation pouvant atteindre 16%
 
En plus d’une réduction des besoins énergétiques, une bonne étanchéité à l’air a de nombreux avantages : optimiser le fonctionnement de la ventilation mécanique, un meilleur confort de vie (été comme hiver), une isolation acoustique améliorée avec l’extérieur, etc.…
 

Obligations et réglementation

La mesure de l’étanchéité à l’air est obligatoire pour tous les bâtiments à usage d’habitation (Maison individuelle ou logements collectifs).
 
Les bâtiments tertiaires, eux, ne sont soumis au test qu’à une condition : si la limite de référence, fixée par la norme, à été abaissée lors de l’étude thermique. Le bureau d’étude peut demander une étanchéité supérieure à la réglementation afin de rendre conforme un projet défavorisé par les autres caractéristiques pris en compte lors des calculs de l’étude.

La mesure d’étanchéité doit obligatoirement être réalisée par un opérateur qualifié QUALIBAT 8711, selon un procédé défini par la norme NF EN 13829 et son guide d’application GA P50-784.
 

Documents nécessaire à l’opérateur

Liste des documents principaux à fournir pour une mesure d'infiltrométrie (hors attestation finale) :
  • Les renseignements administratifs : Coordonnés du maître d'ouvrage, du maître d'oeuvre, adresse de la construction, la surface habitable, les références cadastrales du projet;
  • Le plan de niveau;
  • N° du permis de construire et les dates de dépôt et d'acceptation;
  • La synthèse de l’étude thermique, ainsi que le fichier numérique au format .xml;

Test intermédiaire / test final : Méthodologies de la mesure

La norme NF EN 13829 propose deux méthodes de mesure selon le but poursuivi :

Méthode A : (Essai du bâtiment en utilisation normale, à réception)
Il convient que l'état de l'enveloppe du bâtiment représente son état pendant la saison où on utilise les systèmes de chauffage/refroidissement. Cette méthode est obligatoire pour l'obtention du la bel BBC et de la RT 2012.
 
Méthode B : (Essai de l'enveloppe du bâtiment, en cours de chantier ou à réception en fonctionnement anormale) 
Toute ouverture volontaire dans l'enveloppe du bâtiment doit être fermée ou scellée. Ces deux méthodes impliquent deux préparations différentes du bâtiment testé.
 
1-Conditionnement bu bâtiment :
Méthode A et B : Fermeture de toutes les ouvertures extérieures volontaires (portes, fenêtres, baie vitrée, trappes d'accès aux combles, trappes de visites, siphons,...) et les ouvertures prises en compte dans l'étude thermique. Toutes les portes intérieures soumis à l'essai doivent être ouvertes afin de créer un espace unique à une même pression excepte celles de WC et placards.

Méthode B : Le conditionnement implique de fermer les ouvertures réglables et volontaires restantes liées à l'état inachevé du bâtiment (passages de gaines en attentes, évacuations non raccordées, ...)
 
2-Préparation du matériel :
Porte en nylon : permet d'isoler l'intérieur du bâtiment à l'extérieur
Ventilateur : mise en dépressurisation ou pressurisation
Instruments de mesures : manomètre, logiciel de pilotage...
 
3-Détermination de l'ATBAT : Pour la réalisation d'un test dans le cadre de la réglementation thermique 2012, l'ATBAT est récupérée obligatoirement depuis la synthèse de l'étude thermique.
 
4-Réalisation de la mesure : Contrôle de pression à débit nul - Séquence de différence de pression de 10 à 50Pa (minimum 10 pts équidistant) - Contrôle de la pression à débit nul - Recherches de fuites potentielles (appareil à fumigène)
 

Le résultat du test : L’indice Q4pa-surf

Le résultat du test de perméabilité se nomme : indice Q4pa-surf

C'est le ratio des débits de fuite (en m3/h), sous 4 pascal de différence de pression, rapporté à la surface AT BAT (AT BAT= surface des parois déperditives, hors plancher bas). Il s’exprime en m3/h.m².
 
Le seuil réglementaire est fixé à 0.6m3/h/m2 pour une construction individuelle et 1m3/h/m2 de fuite pour les logements collectif.

Validité de la mesure

Pour qu'un test soit valable, il doit être réalisé par un opérateur qualifié par un organisme de certification (QUALIBAT), lui même agréer par le ministère de l’écologie. L'opérateur devra également respecter la méthode A pour un test final comptant pour l'attestation de conformité finale.

Diagnostic immobilier proche de Périgueux